test de dépréciation

L’essentiel des recommandations AMF pour l’arrêté des comptes 2022

L’Autorité des marchés financiers (AMF) vient de publier au 28/10/2022 ses recommandations en vue de l’arrêté des comptes 2022 des sociétés cotées. Contexte des recommandations pour l’arrêté des comptes 2022 L’AMF souligne que la clôture 2022 sera nécessairement marquée par trois éléments de contexte importants : contexte géopolitique, avec le conflit …Lire la suite

Photo de profilFrançois Lenoir15 novembre 2022

Dépréciation des marques, test d’impairment et transition écologique, le cas Stellantis

Stellantis Episode IV. Expérience personnelle :  interrogeant mon concessionnaire habituel d’une grande marque pour acheter un scooter plus écologique,  celui-ci me répond « nous n’avons pas de version électrique à ce stade, et il est difficile de vous dire quand l’offre sera disponible… ». Sachant que des marques jusqu’ici inconnues proposent une …Lire la suite

Photo de profilFrançois Lenoir23 avril 2022

Les enjeux climatiques s’invitent dans la valeur des marques au bilan de Stellantis

Stellantis Episode III . Les thématiques environnementales sont stratégiques pour Stellantis. Acteur majeur d’une industrie engagée dans l’électrification, le groupe affiche dans son rapport extra financier CSR 2021 (“Corporate Social Responsibility”) des objectifs clairs et ambitieux de «décarbonation» : Un an après le regroupement FCA et PSA, soit en 2022, …Lire la suite

Photo de profilFrançois Lenoir21 avril 2022

Comment l’acquisition inversée Stellantis oblige à comptabiliser les marques de l’ex groupe Fiat Chrysler 

Stellantis Episode II. Les marques de l’ex-groupe Fiat Chrysler (FCA) pèsent désormais lourd à l’actif du bilan de Stellantis : 12,8 milliards d’euros. Nous revenons ici sur le processus de regroupement de PSA (Peugeot Citroën) et FCA (Fiat Chrysler) et le traitement en “acquisition inversée” qui ont abouti à cette …Lire la suite

Photo de profilFrançois Lenoir19 avril 2022

Test de dépréciation des mises en équivalence, sujet critique chez Renault

Les comptes de Renault sont établis en normes IFRS. La mise en équivalence de Nissan est critique chez Renault, du fait du poids de l’Alliance et de l’incidence significative des résultat de Nissan détenu à hauteur de 43,7%. La mise en équivalence est décrite précisément dans la Note 12, notamment …Lire la suite

Photo de profilFrançois Lenoir23 novembre 2020